Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu
Mindfulness, un terme trop à la mode ?

Mindfulness, un terme trop à la mode ?

Le terme “mindfulness” est-il devenu trop à la mode ? Très dans l’air du temps ?  Est-il devenu “mainstream” ? C’est probable.

Objectivement, on peut répondre par l’affirmative quand sa fréquence d’apparition devient importante, qu’il est utilisé à toutes les sauces et pas toujours de façon très pertinente. Il s’éloigne alors de son sens premier. C’est un phénomène courant. Un bon exemple est le mot “zen” dont l’utilisation dans le langage courant en France n’a plus grand chose à voir avec les courants japonais du bouddhisme dont il est issu. On entend même l’expression “zénitude”. Un des marqueurs de cet air du temps dans notre société, c’est l’utilisation que fait la publicité de ces mots en les détournant quelque peu. Rappelons que une des traductions les plus usitées en France de “mindfulness” est “pleine conscience”. On pourrait également proposer “pleine attention à la situation présente” qui est plus précis mais trop long (essayez de le placer dans la conversation).

Bref, la publicité pour le Volvo V90 Cross Country va tourner autour de cette notion de “mindfulness”. Le message global tourne autour de “Live Fully Now” que l’on pourrait traduire par “Vivez pleinement l’instant présent”. Difficile de faire plus “mindfulness”. La campagne est déclinée en plusieurs langues et en plusieurs longueurs.

Voici un exemple de cette publicité en France d’une durée de 1:00

Voici la version anglaise d’une durée de 2’51

Volvo a poussé très loin le concept. Sur sa chaîne suédoise, c’est toute une série d’interviews de plusieurs minutes autour de personnalités. Voici celle de Magnus Nilsson restaurateur . Si vous voulez avoir une idée de sa cuisine très scandinave c’est ici.

A t-on besoin d’une voiture quel qu’elle soit pour être dans un état de pleine conscience ? Non, mais cette publicité comme tant d’autres tente de relier dans notre cerveau une valeur à priori positive que la majorité des individus vont associer avec “mindfulness” et ce modèle particulier de voiture. L’annonceur espère un transfert de cette positivité sur ce modèle de voiture dont la traduction concrète pourrait être un achat. Eh, oui ! Il ne faut pas plaisanter, c’est quand même du business.

Il est plus simple et moins cher de venir au prochain stage d’Aïki Mindfulness, le 26 mars.

Le texte très intéressant et très fort vient d’un extrait d’une intervention du philosophe anglais  (mais qui a vécu longtemps aux USA) Alan Watts spécialiste des religions extrême orientales. Voici le texte original :

My goodness, don’t you remember?
When you went first to school,
You went to kindergarten.
And in kindergarten, the idea was to push along so that you could get into first grade.
And then push along so that you could get into second grade, third grade and so on,
Going up and up.
And then you went to high school and this was a great transition in life.
And now the pressure is being put on,
You must get ahead, you must go up the grades,
And finally be good enough to get to college.
And then when you get to college, you’re still going step by step, step by step,
Up to the great moment in which you’re ready to go out into the world.
And then when you get out into this famous world… Comes…
The struggle for success in profession or business,
And again there seems to be a ladder before you,
Something for which are reaching all the time.
And then…
Suddenly, when are about forty or forty-five years old in the middle life,
You wake up one day and say… Huh? I’ve arrived, and by Jove I feel
Pretty much the same as I’ve always felt.
In fact I’m not so sure that I don’t feel a little bit cheated.
Because you see you were fooled.
You were always living,
For somewhere,
Where you aren’t.
And while as I said it is of tremendous use for us,
to be able look ahead in this way and to plan…
There is no use planning for a future,
Which when you get to it and it becomes a present, you won’t be there.
You’ll be living in some other future which hasn’t yet arrived.
And so in this way one is never able
Actually to inherit and enjoy the fruits of one’s actions.
You can’t live at all,
Unless you can live fully,
Now.

Et en voici une traduction (merci à Caroline)

Bonté divine, vous rappelez-vous?
lorsque vous êtes allé la première fois à l’école,
Vous êtes allé à la crèche.
Puis à la crèche, l’idée était de progresser afin de pouvoir passer en cours préparatoire.
Et puis vous avez continué afin de passer dans les classes supérieures une à une.
Puis, vous êtes allé au lycée, et là ce fut une grande étape dans votre vie.
La pression se fait maintenant plus forte,
Vous devez aller de l’avant, vous devez passer dans les classes supérieures
et enfin vous devez être suffisamment bon pour faire des etudes supérieures.
Puis, lorsque vous êtes à l’université, vous allez toujours de l’avant, pas à pas, étape par étape
Jusqu’au moment où vous êtes prêt à vous lancer dans la vie professionnelle.
Et lorsque vous arrivez dans ce monde tant attendu…. survient
le combat pour réussir dans votre métier ou dans les affaires
Et là encore, devant vous, semble se présenter une échelle à gravir, quelque chose à atteindre en permanence.
Et puis….
Soudain, vers quarante, quarante-cinq ans, a mi-chemin,
vous vous réveillez et vous vous dites…Et donc ? J’y suis arrivé et je ne me sens pas bien différent.
En fait, il n’est pas sûr que je ne me sente pas un peu abusé.
Parce que, en fait, vous l’avez été.
Vous étiez toujours en train de vivre pour quelque chose qui n’existait pas encore.
Et, comme je l’ai dit, bien qu’être capable de voir l’avenir et de planifier soit d’une grande utilité pour nous….
Il est inutile de planifier le futur qui, lorsque vous y serez, sera alors le présent, et vous ne serez pas dans l’instant. Vous serez dans la planification d’un autre futur qui lui ne sera pas encore arrivé.
Et donc, en agissant ainsi, on est jamais capable de bénéficier et de profiter de nos actions.
On ne vit pas,
à moins de vivre pleinement le moment présent.

Voici le texte original avec la voix d’Alan Watts dans une vidéo réalisée par Tragedy & Hope. C’est peut-être l’origine de l’idée du publiciste pour la campagne de Volvo.

Source de l’enregistrement : “Alan Watts – Eastern Wisdom and Modern Life”

Audio Recordings

La musique est créée par Dexter Britain “From Truth” dexterbritain.co.uk
Vous pouvez la télécharger en Creative Commons sur :
http://freemusicarchive.org/music/Dexter_Britain/Creative_Commons_Selection/

Évidemment dans l’image, vous aurez reconnu le chat (grand “chage” parmi les “chages”) de Philippe Geluck.